FABIEN MARY OCTET

« LEFT ARM BLUES » (JAZZ & PEOPLE JPCD8 18002)

 

 

  • Une chute et une fracture de la clavicule droite, à New York: voilà comment le trompettiste s'est trouvé privé de jouer, mais pas de composer.... de la main gauche. Dans cette ville où il avait déjà fait un séjour de trois ans voici une dizaine d'années, les sources d'inspirations sont pour lui nombreuses, notamment les petits clubs où il a joué maintes fois, en concert ou en jam session. Son bref séjour de 2015 sera donc un séjour d'écriture, de composition et d'arrangements.

 

  • Huit thèmes originaux, plus un standard (l'inoxydable "All the Things You Are", dans une harmonisation très tendue), car   il faut se frotter au répertoire.

  • A ses côtés, ceux pour qui le hard bop et le bop sont une langue familière: des orfèvres de ce jazz qui affirme son histoire, versant fifties (et plus si affinités).

  • Le texte qui défendait le projet de financement participatif sur Kiss Kiss Bank Bank évoquait, pour la composition et l'arrangement, les influences de Benny GOLSON, Jimmy HEATH, Thad JONES, Gigi GRYCE, Bill HOLMAN et Teddy CHARLES: je retiendrai volontiers Gigi GRYCE, parce que c'est une passion personnelle, sans nier la pertinence des autres mentions, et j'ajouterai peut-être Oliver NELSON, pour le blues dévoyé intitulé "Quercus Robur" , et parfois aussi Gerry MULLIGAN. On connaît références plus ingrates....

  • Les arrangements sont peaufinés: cet octette sonne comme un big band, et les sidemen ont aussi loisir de s'exprimer (et c'est tant mieux, car ils sont la fine fleur du métier). Fabien MARY fait merveille, dans le registre retenu comme dans les phrasés les plus hardis.

  • Certaines plages m'ont rappelé des souvenirs musicaux, mais en jazz (comme dans d'autres domaines) peu d'écritures peuvent s'exonérer d'un brin de nostalgie (et c'est heureux!).                                                                                         Bref c'est un p..... de bon disque, pour ceux qui (comme votre serviteur) aiment le jazz.                                                                                                                                   

                                                                                                          Xavier Prévost (Blog Les Dernières Nouvelles du Jazz)